ALFAMA en tournée

01/02/15 Au Fil des Voix - Alhambra - Paris (75)
07/02/15 La Cordonnerie, Cité de la Musique, Romans (26)
07/03/15 Le Rocher de Palmer - Bordeaux (33)
08/03/15 Le Métronum - Toulouse (31)
11/03/15 Le Jam - Montpellier (34)
13/03/15 Cité de la Musique de Marseille - Marseille (13)
14/03/15 Le B-Spot - Nice (06)
15/03/15 Le Caveau de la Michodière, Clermont Ferrand (63)
19/03/15 Salle Django Reinhardt - Strasbourg (67)
20/03/15 La Mezzanine, Lieusaint (77)
10/04/15 Le Silo - Méréville (91)
07/05/15 La Péniche Spectacles - Rennes (35)
08/05/15 La Péniche Spectacles - Rennes (35)
05/06/15 KLANGVOKAL Musikfestival Dortmund - GERMANY
18/06/15 Le Toboggan - Décines (69)
29/07/15 ACAP - Pornic (44)
31/07/15 Lasalle - Temple (30)
01/08/15 Le Vigan - Jardins ancien tribunal (30)
04/08/15 Carpentras (84)
12/09/15 Festival Vino Voce - Saint Emilion (33)
17/09/15 Metz - L'Arsenal (57)
26/09/15 Abbaye Clairvaux (10)




03/02/16 Issoudun (36)
05/02/16 Valence en Brie (77)
06/02/16 Nantouillet (77)
11/03/16 Musique au Comptoir - Fontenay sous Bois (75)
30/03/16 MAHJ (75)
01/04/16 Condé sainte Libiaire (77)
08/04/16 Club de la Chesnaie - Chailles (41)
15/04/16 Espace Keraudy - Plougonvelin (29)
16/04/16 TNT - Nantes (44)
12/05/16 Les 3 Baudets - Paris (75) - (reservation)
22/05/16 Rabat - Maroc
27/05/16 Thomery (77) - (reservation)
29/05/16 Le Domaine Saint George (10)
02/06/16 Le Brin de Zinc - Chambéry (73)
03/06/16 Satelite café - Roanne (42)
11/07/16 Les Suds à Arles (13) - (infos)
12/08/16 Les traversées Tatihou (50) - (infos)
14/10/16 Les Dominicains - Guebwiller (68)
25/11/16 Agora - Le Rheu (35)
13/01/17 Nikolaisaal Potsdam - Germany
02/02/17 Théâtre de St Lô (50)
04/03/17 Le Mascaret - Blanquefort (33)
07/03/17 au 11/03/17 La Cave Poesie - Toulouse (31)
30/03/17 L'Embarcadère - Montceau les mines (71)

Deuxième album : ALFAMA

Avec « Alfama », direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado qu'ils se réapproprient... en yiddish. Un choix aussi radical qu’étonnamment naturel pour Noëmi Waysfeld & Blik, puisque les chants d'Amalia Rodrigues et les complaintes yiddish semblent partager des émotions et une sorte d'essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld, incarne et réunit avec talent ce passage de l'un à l'autre.

Presse



Médias

Kalyma est un disque d’une densité d’émotion rare, chanté avec une sobriété exemplaire.

About Us

Noëmi Waysfeld & Blik

A l'horizon de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (« regard », en yiddish) : l'Est, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens, la saudade portugaise. Mais s'ils transportent des images chargées d'émotion et d'histoire, pas question pour autant de tomber dans les clichés : le groupe construit et déconstruit les thèmes, pour parler au coeur et à l'intelligence. Quitte à défriser les puristes, Noëmi Waysfeld & Blik fait souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d’Europe de l’Est, quelque part entre les rondes mystiques de David Krakauer et le chant théâtral d'Ella Fitzgerald.

La voix de l'émotion
Noëmi Waysfeld

Noëmi Waysfeld

Cordes sans frontières, musicien globe trotteur
Florent Labodinière

Florent Labodinière

Accordéoniste catégorie surdouée
Thierry Bretonnet

Thierry Bretonnet

Pilier racine, gardien du temple
Antoine Rozenbaum

Antoine Rozenbaum



DEUXIEME ALBUM : ALFAMA

Invités : Sarrah Nemtanu : Violon // David Enhco : Trompette // Guillaume de Chassy : Piano

Au départ, il ne s'agissait que d'une intuition musicale.

Alfama
Noëmi Waysfeld
En écoutant Amalia Rodrigues et les grandes heures du fado, Noëmi Waysfeld s'était étonnée d'être émue et bouleversée par des morceaux comme « Estranha forma de vida » ou « Cansaço », de la même manière qu'elle pouvait apprécier les chants d'Europe Centrale. Ce qui n'était alors qu'un ressenti s'est précisé à la lueur des textes eux-mêmes du fado : le chant, aussi bien à Lisbonne que dans un shtetl, remplissait une mission vitale. Nécessaire. Salvatrice.

Comme pour Kalyma, le premier album de Blik, Noëmi Waysfeld tenait là un nouveau fil rouge : interpréter ces morceaux intemporels d'Amalia Rodrigues, mais dans sa langue émotionnelle, le yiddish. Peu importe que l'on parle de « saudade » portugaise, de « nostalgia» russe ou polonaise, le point commun reste la puissance symbolique du chant, plus fort que tous les drames, et toujours empreint d'un espoir surhumain.

Qu'y a-t-il de commun entre le chant des femmes lisboètes et celui des veuves polonaises ?

Elles chantent l'homme parti trop loin, au delà des mers, enlevé par les guerres. Elles en gardent une même volonté de se tourner vers Dieu, la mer ou elles-mêmes, de guérir leur cœur par la catharsis ou tout simplement aspirer à vivre malgré tout, malgré le désespoir. Le parallèle entre Kalyma et Alfama s'avère d'ailleurs savoureux : alors que dans Kalyma, l'homme prisonnier russe en appelait vers la nature, la mère Patrie, la figure féminine; dans ce deuxième album, c'est la femme qui se tourne vers les éléments avec un mysticisme encore plus appuyé.

Le groupe a déjà commencé à travailler sur le troisième opus qui clôturera ce triptyque de chants d'exils : un autre « blues déraciné », celui de ces migrants russes arrivant en Amérique et la mélancolie de ceux qui sont restés sous le joug de la censure soviétique.


PREMIER ALBUM : KALYMA

Invités : Sonia Wieder Atherton : Violoncelle // David Krakauer : Clarinette

Noëmi Waysfeld & Blik sont des irréductibles.

Kalyma
Noëmi Waysfeld
Comprendre : ils ne peuvent se réduire à un seul genre. Déjà, ils ont choisi de ne pas choisir, se réapproprier les chants traditionnels yiddish et ressusciter les complaintes des prisonniers Sibériens, ils feront les deux. Les premiers se sont imposés comme une évidence. S'intéressant très tôt à la culture yiddish, Noëmi Waysfeld voulait redonner leur lustre à ces « tubes », « Unter dayne vayse shtern » complainte pleine d'espoir écrite dans le ghetto de Varsovie, « Bobenyu », qui célèbre le shabbat, ou « Shnirele Perele ». On retrouve six de ces morceaux sur Kalyma, brillamment réarrangés et revisités avec charme et intelligence.

Les chants des prisonniers sibériens méritent qu'on s'y attarde un peu plus en longueur.

C'est Noëmi qui aura fait découvrir au groupe l'incroyable histoire de cette sorte de « blues du goulag » né dans les confins peu riants de l'ex URSS. Elle aura emmené Antoine, Florent et Thierry, de sa voix de conteuse, sur les pas de Dina Vierny, l'une des rares privilégiées « de l'Ouest » à avoir été en contact direct avec les premiers rescapés, des prisonniers de droit commun rentrés de Sibérie pendant la période d'ouverture, sous Khroutchev. A Moscou, Dina Vierny, celle qu'on appelle la « muse de Maillol » entend ces chants emplis d'une terrible rage rentrée. Les apprend par coeur, pour que le monde sache-il eût été difficile de faire passer de quelconques enregistrements à la douane. Rentrée à Paris, elle pose sur bande ces morceaux-témoignages en une grande soirée, avec ses amis poètes russes déchus. Au passage, elle rajoute quelques arrangements légers, une guitare, une contrebasse, à ces voix nues.

C'est cet enregistrement, sorti sur vinyle en 1975 et présent dans la discothèque familiale, que va faire découvrir Noëmi à ses camarades, immédiatement conquis. Désormais, c'est sur scène qu'elle présente ces textes oubliés aux spectateurs, des textes de révolte à l'argot russe si poétique.

Le groupe, lui, s'approprie ces cris de révolte et d'espoirs (parce que le sourire reprend toujours le dessus) avec une formidable boulimie d'aventure, utilisant les idées musicales d'aujourd'hui pour les faire siens.





KALYMA élu parmi les meilleurs disques 2012.

Contactez-nous !

LES ARTISTES : artistes@noemiwaysfeld-blik.com

LA PRODUCTION : production@noemiwaysfeld-blik.com

LE BOOKING : booking@noemiwaysfeld-blik.com

BOOKING ALLEMAGNE : regine.burk@burk-artist.de +49 (0) 911 - 7 66 18 62

Recevez notre newsletter

Language